Passeport médical

Un passeport médical

Vous avez besoin d’un passeport médical si vous prenez des médicaments qui contiennent des substances règlementées par la loi sur les opioïdes, tels que les antalgiques puissants, les traitements d’ADHD et les calmants. Si vous souhaitez emmener ce type de médicaments à l’étranger, vous avez besoin d’une déclaration officielle de votre médecin qui atteste que vous prenez ces traitements sur prescription médicale. De plus, elle contient également d’autres informations importantes relatives entre autres, aux traitements, aux allergies, à votre groupe sanguin et aux coordonnées d’urgence. Cela vous permet d’être aidé rapidement dans les pharmacies ou hôpitaux d’autres pays, en cas d’urgences ou d’affections graves.

Déclarations

Il existe deux types de déclaration: une déclaration Schengen pour les voyages à l’intérieur de la zone Schengen et une déclaration en Anglais pour les voyages à l’extérieure de la zone Schengen. Le temps de traitement de ces formulaires est de quatre semaines environ, demandez donc ce formulaire à temps si vous deviez en avoir besoin.

 

Les pays Schengen

Vous avez besoin d’une déclaration Schengen lorsque vous voyagez dans l’un des pays suivants et si vous emmenez des médicaments règlementés par la loi sur l’opium: Belgique, Danemark, Allemagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Italie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Autriche, Pologne, Portugal, Slovaquie, Espagne, Tchéquie, Islande, Suède et Suisse.

Vous trouverez le formulaire nécessaire facilement en ligne. Remplissez toutes les informations et faites signer le formulaire par votre médecin traitant. Envoyez le ensuite par courrier ou par email au CAK. Une déclaration Schengen vous permet d’emmener un médicament et de visiter au maximum quatre pays. Cette déclaration reste valable pendant 30 jours. Si votre voyage devait durer plus longtemps, vous devez demander plusieurs déclarations.

 

Autres pays

Vous partez en voyage dans un pays qui ne fait pas partie de la zone Schengen? Dans ce cas, vous avez besoin d’une attestation médicale. Celle–ci doit être rédigée sous forme de lettre en Anglais. Cette déclaration reste valable pendant un an si les doses de votre traitement restent inchangées. Si elles devaient tout de même changer, vous aurez besoin d’une nouvelle attestation.

Dans certains cas, la déclaration doit être légalisée par l’ambassade et le Ministère des Affaires Etrangères, cela dépend entièrement du pays dans lequel vous allez. Pour certains pays vous aurez besoin de documents complémentaires ou les procédures seront différentes. Informez-vous bien en ce qui concerne les étapes à suivre pour le pays que vous souhaitez visiter.

Substances concernées par la réglementation des opioïdes

Pour savoir si vous avez besoin d’une déclaration, il est judicieux de savoir d’abord si votre médicament est concerné par la règlementation Néerlandaise des opioïdes. Renseignez-vous toujours auprès de votre médecin ou pharmacien. Ci-dessous vous trouverez une liste des substances opioïdes les plus courantes:

 

  • Méthylphénidate (Ritaline, Concerta, Medikinet)
  • Morphine (Kapanol, Oramorph)
  • Oxycodon (Oxycontin, Oxynorm)
  • Méthadone (Symoron, Pindadone)
  • Témazépam (Normisom)
  • Oxazépam (Seresta)

Autres médicaments

Vous pouvez emmener les médicaments qui ne sont pas règlementés par la loi sur les opioïdes en voyage sans problèmes. Emmenez-les dans l’emballage original de la pharmacie avec l’étiquette. Cela permettra d’indiquer clairement qu’il s’agit de médicaments et non pas de drogue.

Il est pratique de demander un passeport de médicaments à votre médecin traitant ou pharmacien pour ces traitements également. Si vous deviez égarer votre médicament en voyage, le médecin sera en mesure de vous prescrire le bon traitement de remplacement. Il ne s’agit d’ailleurs pas d’un document de voyage officiel. Afin d’emmener des médicaments qui sont règlementés par la loi sur les opioïdes il vous faut une déclaration officielle.

Conservez toujours vos médicaments dans votre bagage à main, si vous devez voyager en avion. La soute peut être très froide et altérer le médicament. Cela vous permet également de toujours les avoir à portée de main, même si vous perdez votre valise.